13 juillet 2010 2 13 /07 /juillet /2010 16:29

La belle lumière de l'été devrait m'aider à dompter le lin en 16 fils au cm ! Etrange sensation de travailler une belle toile, de la soie aux nuances subtiles, de reprendre une aiguillée inachevée ... Voyager par la pensée en brodant ce sampler écossais qui m'emporte dans l'Angus ...

DSC03765.JPG

DSC03760.JPG

DSC03763.JPG

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nadine d'Arras 17/08/2010 19:47



sublime ouvrage que je vais bientôt commencer, pourriez vous m'indiquer le nombre d'échevettes utilisées ? d'avance merci



AUX DEUX MERCIERES 18/08/2010 02:37



Je viens de le terminer avec quelques craintes ... Bien inutiles car une seule échevette est suffisante. Pour les quelques points couleur crème, deux petites aiguillées ...



clob 12/08/2010 21:51



hummmmm ce fils nuance ...... reflete bien la terre de tourbe ,  le ciel bleu gris .... et la douceur de vivre .... en plein air !


j'aime cet ouvrage ....


 



AUX DEUX MERCIERES 18/08/2010 02:34



Oh oui Clob, ce fil prend les nuances de l'eau tourbée de la lande écossaise, des ciels plombés ... Il semble cuit, brÜlé par le temps ...



ti 30/07/2010 21:05



j'aime beaucoup le choix du fil pour cet ouvrage , bonne continuation



talou 21/07/2010 22:01



magnifique!!!!!!!!!


douce soirée


Talou



Hélène k 14/07/2010 20:06



Je suis dans une grande période CHS, plutôt les villages pour le moment, mais qui sait ....... Broder de la soie, c'est un vrai régal, n'est-ce pas ?



AUX DEUX MERCIERES 15/07/2010 07:32



Hélène, je savoure (et découvre) le luxe. Au temps où je brodais, les toiles proposées se limitaient à de l'aïda ou du lin blanc ou écru (et encore ! Il fallait "monter" à la capitale !). Au
mouliné, je préférais les cotons danois plus mats.


Ici, je découvre le plaisir d'une toile nuancée et les qualités de la soie. Les couleurs sont bien plus intenses ; j'utilise un seul fil mais si gonflant et "vivant". De plus un écheveau nous
mène très loin ; enfin, je l'espère car je n'en ai qu'un pour l'ouvrage (à part quelques points d'écru).


Avec l'âge, on "s'embourgeoise" ...



Tathou 14/07/2010 15:58



Bon courage pour le 16 fils et suis heureuse que vous le continuiez. J'ai hâte de voir la progression.



AUX DEUX MERCIERES 15/07/2010 07:19



Merci Tathou de vos encouragements. Je ferai quelques clichés sur l'été de cette lente progression.



Tempus fugit 13/07/2010 23:55



Tu ne vas pas le regretter, il est magnifique...



AUX DEUX MERCIERES 14/07/2010 10:18



L'histoire est belle : Mary-France dont je reprends l'ouvrage, se régalait du blog de "Tempus Fugit" ; elle m'en parlait souvent, craquait sur les modèles présentés ! Essayons d'être à la hauteur
de cette talentueuse "school teacher".



Cathsotte 13/07/2010 21:23



Hum!


Quel bonheur!



AUX DEUX MERCIERES 13/07/2010 22:11



Un peu dur pour une brodeuse un peu "grippée" !



heleneb 13/07/2010 21:23



Ces petites croix te permettent de rêver d'un beau pays, c'est super .



AUX DEUX MERCIERES 13/07/2010 22:09



Ironie du sort ! Victor habite Montrose dans l'Angus le temps d'un été ...



Les Trésors de Phine 13/07/2010 19:47



Et bien il va être superbe, j ' ai la grille et je pense que c  'est l ' ouvrage que vais attaquer après mon sampler Permin.



AUX DEUX MERCIERES 13/07/2010 22:11



Un seul fil bien dégradé, du cuivre au noir corbeau bleuté : c'est toute la magie de cet ouvrage !