14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 16:33

Il y a si longtemps que " l'Arlésienne" n'avait donné de ses nouvelles ... Quelques mots au dos d'une bien jolie carte ... et l'on feuillette de nouveau, le beau livre de Monsieur CABANEL "Piqué de Provence", on présente une acquisition récente, couverture de landau aux fleurs fanées et son potiron Bleu de Hongrie... Et pourquoi pas un coup d'oeil sur mon ouvrage du moment : des chaussettes (jawoll magic) aux couleurs des courges orangées  qui font chanter les marchés d'automne. Je m'applique à suivre à la lettre les conseils et le modèle d'Antoinette qui tricote chaque hiver pas loin d'une vingtaine de paires. Il faut dire qu'au plus haut village du massif des Vosges, il convient d'être équipé ...A mon tour d'équiper ma petite mercière de fille partie se former au pays du bois.

DSC06782

DSC06786.JPGDSC06783.JPG

Partager cet article

Repost 0
AUX DEUX MERCIERES - dans TRICOTIN !
commenter cet article

commentaires

Ysabeau 18/11/2012 18:35


Modeste cadeau, euh ça dépend à quel niveau on se place compte tenu d'une part du prix des laines à chaussettes dont certaines coûtent assez cher, d'autre part du temps passé à les tricoter, cela
fait un beau cadeau je trouve. Evidemment c'est moins cher qu'une Ferrari, je le concède.

Garigo 24/10/2012 18:42


J'admire et j'aime tout!


 

Sonia Petitpoint 15/10/2012 12:48


Des chaussettes faites avec une aussi jolie laine, elle va avoir envie de les montrer !

AUX DEUX MERCIERES 08/11/2012 17:28



C'est déjà fait !!! On ne les quitte plus !



Bénédicte 15/10/2012 09:07


Oh, ce doit être intéressant comme études, ça! Par contre, le climat, il va falloir s'y faire et j'espère que les jolies chaussettes l'y aideront!


La couleur de ta laine est magnifique!

anne-marie muller 15/10/2012 08:35


coucou, elle en a de la chance ta petite mercière, c'est une très très belle région, c'est notre LORRAINE. et le bois est  une si noble matière. Je la vois déambuller à Epinal avec sa maman,
comme je l'ai fait avec ma puce lorsqu'elle était à Ramberviller.


Bise à toutes les deux


anne-Marie


 


 


 

HélèneB 15/10/2012 07:26


Avec de si belles chaussettes, ta petite mercière aura les pieds au chaud cet hiver .


Contente de te relire .Bises.

marie 14/10/2012 21:35


Tellement heureuse de retrouver la douce chaleur de ce blog  ...et sûr que les petits pieds de la petite mercière  pourront , et bien  joliment , affronter le grand froid des
forêts vosgiennes.

verveine&lin 14/10/2012 20:36


oh, le piqué de Marseille, quelle merveille!


bonne soirée Jenny!

Annie L 14/10/2012 20:00


couleurs superbes, le potiron, la laine...Un de mes fils avait il y a quelques années marché entre Nantes et Paris à pied en deux semaines avec une jeune fille qui étudiait dans cette école du
bois. C'était son projet de deuxième année, je crois. La marche était une façon de sensibiliser les gens aux problèmes que rencontraient les élèves à haut potentiel. Ils ont fait de superbes
rencontres à chaque étape. Mon fils a terminé avec 17 ampoules aux pieds dont 5 actives (sic!). J'avais aimé l'ouverture de l'école à ce projet un peu inhabituel. Bonne scolarité à votre fille.
Et bonne semaine à vous.

AUX DEUX MERCIERES 14/10/2012 20:26



Merci Annie pour ce témoignage ... Nul doute que bien chaussée aux couleurs de son école, ma petite vosgienne pourra passer les hivers bien rigoureux d'Epinal ...