17 janvier 2009 6 17 /01 /janvier /2009 01:13
L'une ne jurait que par Yoko Saïto et ses délicieuses "houses", l'autre m'a présenté Tilda et ses pochettes : ces deux Annick(s) devaient se rencontrer ! Une interprétation "tweed" des pochettes Tilda, avec quelques maisons appliquées à la va-vite, cernées d'un point de tige et un bouton-pression "récup". L'occasion de retravailler les chutes de lainages d'un vieux patchwork de tweeds (MCI) !


Partager cet article

Repost 0

commentaires

BRIGITTE 07/02/2013 12:06


j'adore les tissus japonais et les créations de Yoko Saïto;


VOTRE TROUSSE EST MAGNIFIQUE; cdt

Le ptit Bûcheron 07/02/2009 18:38

Terrible ta pochette ! Avec le toit sur le couvercle qui tombe pile poils ! BRAVO !

AUX DEUX MERCIERES 08/02/2009 19:49


Quand j'ai refermé ma pochette, mon toit était parti ... alors deuxième toiture !


Hélène B 19/01/2009 14:12

Un tissu masculin très bien féminisé. Super beau.

clob 17/01/2009 21:44

quelle belle façon de revisiter ces tissus un peu laissés de cote .; et qui reviennent en force cette année so british et j'aime beaucoup !

cathy r 17/01/2009 17:18

quel talent ! et puis le tweed c'est doux et chaud, juste ce qu'il nous faut en ce moment )

Hélène K 17/01/2009 09:53

Waouhhhhhhhhhhhhhhhhh !!!

Cathsotte 17/01/2009 09:41

C'est une rencontre au sommet!

Elisabeth 17/01/2009 07:57

Très joli pochette

diedouchka 17/01/2009 07:02

voila tout à fait comment j'imagine mes tisssus, de la récup, et de l'imagination!