21 novembre 2008 5 21 /11 /novembre /2008 11:54

Battre le pays de Bray, chaussettes tricotées main aux pieds et rapporter des nèfles ... Et dire que je ne connaissais pas l'élastique du LUTIN, qui "résiste à la transpiration, à l'eau de mer, se lave, se repasse, se nettoie et garde son élasticité" ! Ce lutin coquin sera de la prochaine paire ...

Et pour bomber le torse, ma première réfection de prie-Dieu en gros lin !



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tempus fugit 13/12/2008 21:39

Qu'il est beau... je rêve d'en avoir un aussi... et aussi beau ;-)

Hélène B 21/11/2008 18:09

Bravo , JENNY pour ce superbe travail . Tu t'es mise à la refection de fauteuil ?

AUX DEUX MERCIERES 21/11/2008 19:56


Malheureusement non, faute de temps libre ! Mais j'ai eu la chance de suivre un stage de trois jours à la Toussaint : emballée ! J'aime le côté, je fouine quand je démonte, je travaille les muscles
des bras ... Le plus fastidieux : l'alignement des clous !


HerbeDeProvence 21/11/2008 15:44

Article très intéressant. Bravo pour votre blog!

cathy r 21/11/2008 14:45

interessant ton prie-dieu... muni d'une serrure si je ne m'abuse !!! joli travail de restauration !!!

AUX DEUX MERCIERES 21/11/2008 19:51


Effectivement Cathy, il dispose d'une loge pour les missels ! 15 ans qu'il attendait des jours meilleurs !!!